ACCES CLIENT

Votre type d'ERP ?

Etude thermique Limousin

Contactez
nos experts

Frédéric EDELMAYER
06 14 12 83 36

Julien CASTEL
06 99 39 21 12

Thermographie Clermont-Ferrand 63000
Accessibilité handicapé Centre DPE Brive-la-Gaillarde 19100

Agenda d'accessibilité programmée

 

L’ordonnance présentée le 25 septembre 2014 a modifié les dispositions législatives de la Loi du 11 février 2005. A compter de cette date, et avant le 27 septembre 2015, les établissements recevant du public (ERP) ou les installations ouvertes au public (IOP) ont désormais la possibilité, pour mettre leurs établissements en conformité avec les obligations d’accessibilité, de s’engager par la signature d’un agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP).

 

  • Obligation d’élaborer un Ad’AP pour tout ERP non conforme au 31 décembre 2014 : I de l’article L111-7-5 du code de la construction et de l’habitation
  • Date limite de dépôt de l’Ad’AP : 27 septembre 2015 : article L111-7-5 du code de la construction et de l’habitation

 

    ________________________________________________________________

 

Possibilité de proroger le délai de dépôt de l’Ad’AP :

                     - Base légale : I de l’article L111-7-6

                     - Contenu du dossier de demande de prorogation du délai de dépôt : article R111-19-42 du code de la construction et de l’habitation

                     - Condition d’acceptation de la demande : lorsque la mise en oeuvre des travaux d’accessibilité et des autres travaux contraints provoque une situation financière délicate à 9 ans : article R111-19-43 du code de la construction et de l’habitation

                    - Décision implicite de rejet de la demande de prorogation des délais de dépôt : article R111-19-44 du code de la construction et de l’habitation

                    - Publicité sur les décisions de prorogation des délais de dépôt des Ad’AP : liste mise en ligne sur le site Internet de la préfecture : article R111-19-43 du code de la construction et de l’habitation

  • Identification de la personne qui a l’obligation de déposer un Ad’AP : article R111-19-32 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Contenu de l’Ad’AP : II de l’article L111-7-5 et article D111-19-34 du code de la construction et de l’habitation

 

  • Coeur de l’Ad’AP : Programmation des travaux et Engagements financiers : I de l’article D111-19-34 du code de la construction et de l’habitation
  • Si l’Ad’AP porte sur 1 ERP et sur 1, 2 ou 3 années, l’Ad’AP est associé à la demande d’autorisation de travaux : II de l’article D111-19-34 du code de la construction et de l’habitation
  • Si l’Ad’AP porte sur plusieurs ERP, l’Ad’AP doit présenter les priorités et les orientations : III de l’article D111-19-34 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

Délai d’exécution de l’Ad’AP

  • Durée maximale des Ad’AP, selon la taille du patrimoine et la catégorie de l’ERP : article L111-7-7 du code de la construction et de l’habitation
  • Droit commun : 1, 2 ou 3 ans : I de l’article L111-7-7 du code de la construction et de l’habitation
  • Cas particuliers :
    • ERP du 1er groupe pour lequel des travaux d’accessibilité doivent être réalisés chaque année : 4, 5 ou 6 ans : I de l’article R111-19-39 du code de la construction et de l’habitation
    • ERP ou ensemble d’ERP pour lesquels la mise en oeuvre des travaux d’accessibilité et des autres travaux contraints provoque une situation financière délicate à 3 ans : 4, 5 ou 6 ans : I de l’article R111-19-39 du code de la construction et de l’habitation
    • ERP ou ensemble d’ERP pour lesquels la mise en oeuvre des travaux d’accessibilité et des autres travaux contraints provoque une situation financière délicate à 6 ans : 7, 8 ou 9 ans : I de l’article R111-19-39 du code de la construction et de l’habitation
    • Patrimoine d’ERP particulièrement complexe : article L111-7-7 du code de la construction et de l’habitation
  • Si dépôt de l’Ad’AP après le 27 septembre 2015, délai d’exécution de l’Ad’AP amputé du retard : II de l’article R111-19-39 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Autorité administrative à qui adresser l’Ad’AP :

  • Au maire, si l’Ad’AP porte sur un ERP et 1, 2 ou 3 années  : III de l’article D111-19-35 du code de la construction et de l’habitation
  • Au préfet, si l’Ad’AP, porte sur au moins 2 ERP et/ou 4 à 9 années : II de l’article D111-19-35 du code de la construction et de l’habitation
  • Identification du préfet qui valide le projet d’Ad’AP : article L111-7-6 et article R111-19-31 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

Modalités d’instruction des Ad’AP :

  • Décision après au maximum 4 mois : article R111-19-36 du code de la construction et de l’habitation
  • Après avis de la commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité (CCDSA) : article R111-19-37 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Conditions d’approbation d’un Ad’AP

  • Refus de l’Ad’AP si absence de programmation des travaux : I de l’article R111-19-38 du code de la construction et de l’habitation
  • Cas particuliers :
    • Refus d’un Ad’AP portant sur un ERP du 1er groupe et d’une durée de 4, 5 ou 6 ans, s’il n’y a pas une répartition des travaux sur chacune des années : II de l’article R111-19-38 du code de la construction et de l’habitation
    • Refus de l’Ad’AP portant sur un ERP et sur 1, 2 ou 3 années si les travaux projetés ne sont pas conformes aux règles d’accessibilité : III de l’article R111-19-38 du code de la construction et de l’habitation
  • Décision implicite d’approbation de l’Ad’AP : III de l’article R111-19-40 du code de la construction et de l’habitation
    • sauf si une autorisation de travaux a été refusée : III de l’article R111-19-40 du code de la construction et de l’habitation
    • sauf si un Ad’AP de longue durée a été demandée pour situation financière délicate ou patrimoine particulièrement complexe : III de l’article R111-19-40 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Modalités de suivi d’exécution d’un Ad’AP approuvé par le préfet : article L111-7-9 du code de la construction et de l’habitation

 

  • Identification de l’acteur responsable de la transmission au préfet des éléments de suivi : article R111-19-32 du code de la construction et de l’habitation
  • Documents de suivi à transmettre en cours d’Ad’AP : article D111-19-45 du code de la construction et de l’habitation
  • Attestation d’achèvement de l’Ad’AP : article D111-19-46 du code de la construction et de l’habitation
  • Transmission des éléments de suivi à la commission communale pour l’accessibilité (commune de plus de 5 000 habitants) : article L2143-3 du code général des collectivités territoriales
  • Identification du préfet qui doit recevoir les documents de suivi : article D111-19-45 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Sanctions administratives

  • En cas de non-dépôt d’un Ad’AP avant le 27 septembre 2015 : 1er alinéa de l’article L111-7-10 du code de la construction et de l’habitation
  • En cas de non-transmission des documents de suivi et de fin d’Ad’AP : 2ème alinéa de l’article L111-7-10 du code de la construction et de l’habitation
  • En cas de non-respect des engagements contenus dans l’Ad’AP : article L111-7-11 du code de la construction et de l’habitation
  • Identification du préfet compétent : article R111-19-31 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

 Possibilité de demander une prorogation des délais d’exécution

  • Base légale : article L111-7-8 du code de la construction et de l’habitation
  • Prorogation de 12 mois non renouvelable en cas de difficultés techniques ou financières graves ou imprévues : articles L111-7-8 et R111-19-43 du code de la construction et de l’habitation
  • Prorogation de 3 ans renouvelables en cas de force majeure : article L111-7-8 du code de la construction et de l’habitation
  • Modalités administratives et contenu de la demande de prorogation des délais de mise en oeuvre : article R111-19-42 du code de la construction et de l’habitation
  • Identification du préfet qui prend la décision de proroger les délais de mise en oeuvre : article R111-19-31 du code de la construction et de l’habitation
  • Silence de l’administration vaut rejet de la demande de prorogation des délais d’exécution : article R111-19-44 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Cas des ERP accessibles au 31 décembre 2014

  • Obligation de transmettre une attestation d’accessibilité : article L111-7-3 du code de la construction et de l’habitation

                         - Au préfet de département : article R111-19-33 du code de la construction et de l’habitation

                         - Avant le 1er mars 2015 : III de l’article R111-19-33 du code de la construction et de l’habitation

                         - Contenu de l’attestation : article R111-19-33 du code de la construction et de l’habitation

                         - Transmission de l’attestation à la commission communale pour l’accessibilité (commune de plus de 5 000 habitants) : IV de l’article R111-19-33 du code de la construction et de l’habitation

________________________________________________________________

 

Cas des ERP non accessibles au 31 décembre 2014 mais qui le seront au 27 septembre 2015 :

  • Obligation de déposer un Ad’AP au contenu et à la procédure spécifiques : article R111-19-47 du code de la construction et de l’habitation

 

 

________________________________________________________________

Textes publiés

  • Décret n° 2014-1327 du 5 novembre 2014 relatif à l’agenda d’accessibilité programmée pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public
  • Décret n° 2014-1326 du 5 novembre 2014 modifiant les dispositions du code de la construction et de l’habitation relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public

 

  • Loi d’habilitation : Loi n° 2014-789 du 10 juillet 2014 habilitant le Gouvernement à adopter des mesures législatives pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées

________________________________________________________________

 

Contenu disponible sur le site ministériel du développement durable

Diagnostic Accessibilité Handicapé proche de Brest